);

Human Centiped : La Trilogie

Human Centiped, ce nom ne vous est peut-être pas inconnu. Que vous l’ayez vu ou non vous avez sans doute entendu parler de ce film pour le moins particulier… Faisons le point aujourd’hui sur cette trilogie si particulière qui intrigue tant.

Jamais deux sans trois

Premier opus de cette trilogie et inutile d’attendre bien longtemps avant de comprendre que Human Centiped sera différent des films de son genre.

Nous faisons la rencontre de deux américaines tombant en panne au beau milieu de l’Allemagne… On s’attendrait presque à voir surgir un psychopathe armé d’un couteau, mais non.

Leur première rencontre sera un homme qui n’aura qu’une seule envie, passer du bon temps avec elles. Le tout, dans un langage assez vulgaire. Tom Six ne fait clairement pas dans la dentelle et cela se ressent dès les premières minutes.  Effrayés par leur rencontre, Jenny et Lindsay décident de partir à la recherche de quelqu’un prêt à les aider. Leur route arrivera heureusement (ou pas) à les mener au domicile du Dr Heiter qui proposera sans hésitation son aide aux deux jeunes femmes dans un but bien précis.

Petit à petit, le scénario va s’installer, les questions étranges également “avez-vous un lien de parenté” ? Une première question qui semble bizarre. À cela s’ajoute une décoration pour le moins originale… Des points qui vont effrayer les jeunes femmes, mais malheureusement, il est trop tard, les voilà droguées à leur triste sort. 

Nous sommes clairement dans le cliché du film d’horreur. Deux belles femmes américaines, le coup de la panne au beau milieu de la nuit, l’apparition d’un homme seul et mystérieux… Pourtant Human Centiped n’en n’ai qu’à son début, 20 minutes pour être exact. C’est désormais le début du cauchemar pour elles. 

Le Docteur Heiter a bien une idée derrière la tête : créer un mille-pattes humain.

Compliqué, dites-vous ? Pas d’inquiétude, quelques coups de ciseaux par ci et par là et voilà que nos deux touristes sont reliées l’une à l’autre suivi d’un homme.

Si vous souhaitez une image, imaginez une file indienne, à 4 pattes… Le tout en ayant l’anus et la bouche reliés à l’autre. Inutile de vous préciser ce qui se passe lorsque l’un d’entre eux a une envie pressante. Mais ne vous inquiétez pas, le docteur Heiter fera preuve de professionnalisme et indiquera tous les gestes de son opération à ses patients.

En soit, ce premier opus ne présentera pas réellement de gore puisque peu de scènes seront visibles ou du moins, pas de quoi effrayer les amateurs d’horreurs.

Il faut se l’avouer, à la première vision du film, celui-ci est particulièrement malsain et effrayant et on se demanderait presque comment Tom Six a fait pour avoir une telle idée. Pourtant, la différence de son film plaît et fonctionne puisqu’un second film voit le jour…

Martin mystère 

Si le premier vous semble insurmontable, inutile de continuer votre route. Ce second opus mise sur le même principe en ajoutant une bonne dose supplémentaire de bizarreries et s’annonce beaucoup plus violent !

Cette fois-ci, nous découvrons Martin un quarantenaire atteint de déficience mentale et qui voue une passion pour le film Human Centiped.

Human Centiped 2 n’est à proprement parler, pas la suite du premier opus, mais il y a cependant un réel lien entre les deux. Dans ce nouveau film, Human centiped est en réalité un film et non une réalité pour laquelle Martin fait une véritable fixette. Il n’a donc qu’un seul objectif : réaliser à son tour un mille-pattes humain. 

Bien que le scénario soit identique sur le désir de créer un mille-pattes humain, ce deuxième opus est bien plus malsain que le précédent. Néanmoins pas de temps à perdre, le scénario rentre très rapidement en place, prévoyez donc un sac poubelle dès les 10 premières minutes, âme sensible, vous êtes prévenu ! 

On retrouve tout d’abord un antagoniste particulièrement inquiétant et inutile d’avoir un bac +5 pour comprendre que tout ne tourne pas rond dans sa tête. On pense notamment à une scène où Martin utilise du papier de verre pour s’accorder un petit moment de plaisir solitaire … Oui, Tom Six n’a pas non plus lésiné sur les détails.

En plus d’être particulièrement malsain, Martin ne prononcera pas un seul mot durant le film, de quoi inquiéter un peu le spectateur. On ajoutera également à ça un film tourné entièrement en noir et blanc.

À première vue, cela pourrait paraître très vieux jeu, mais cela est un très bon choix de la part de Tom Six. Le manque de dialogue mélangé aux visuels du film donne une ambiance des plus terrifiante, c’est clairement ce qui fait le charme de ce second film. À cela s’ajoutent des jeux de lumières rendant certaines scènes encore plus terrifiantes. 

Human Centiped 2 est selon moi le plus malsain de cette trilogie. En cause, Laurence R. Harvey qui rentre parfaitement dans la peau de son personnage. Bravo à vous Monsieur le réalisateur vous devenez de plus en plus inquiétant, doit-on se méfier pour le reste à venir ? 

Le millepattes géant 

Et oui, si vous pensiez que la folie de Tom six avait une fin, détrompez-vous ! C’est en 2016 que Human centiped 3 voit le jour, un de plus ! Attention néanmoins, car le degré monte d’un cran… Nous sommes bien loin du premier film qui pourrait presque paraître mignon à côté. 

Comme vous pouvez vous en doutez, le scénario restera identique aux deux précédents films, après tout, c’est la raison de son succès. 

Cette fois-ci le réalisateur voit les choses en plus grands, et décide d’agrandir son mille-pattes humain… Quoi de mieux qu’une prison remplie de criminels pour réaliser son œuvre ? Et pour notre plus grand bonheur, nous retrouvons de vieilles connaissances. Comme le Docteur Heiter et Martin antagoniste des précédents films sont de retour, mais cette fois-ci, sous une nouvelle identité. Un poil perturbant au début, mais nous oublions très rapidement leurs précédents rôles.

Tout comme HC 2, ce dernier n’est à proprement parler pas une suite. Il s’agit encore une fois de films et non de réalité. Bill boss, gardien de la prison (anciennement le Dr Heiter dans le premier opus) décide de remettre de l’ordre dans son bâtiment, quoi de mieux que de les greffer un à un pour les punir ?

On ne le dira jamais assez, cessez de recopier ce que vous voyez à la télévision !

Bref, un scénario identique donc, pourtant Human Centiped 3 est certainement l’un des plus fous de cette trilogie. En cause ? Le nombre de victimes ainsi que les dialogues. Tom Six ne déroge pas non plus à cette règle en ce qui concerne les clins d’œils sexuels, nombreux, présents durant ce dernier film. 

Oui, vous ne rêvez pas, Human centiped 3 est bien le dernier et conclut donc le mille-pattes humain. En même temps, il aurait été difficile de faire plus grand. D’ailleurs, ce dernier opus sera l’occasion pour Tom Six de faire son apparition dans son propre film ! Notre cher réalisateur est soucieux et tient à vérifier que l’opération se déroule dans les meilleures conditions. Un joli clin d’œil plus qu’appréciable. 

Un film à voir 

Faut-il réellement voir ou non Human Centiped ? Une chose est certaine, il faut avoir le cœur bien accroché et avoir une vision différente du cinéma. Ses trois films bien que similaires vous traumatisent de différentes manières, le cran ne cessant de monter au fil des films. 

Pour la plupart, ses films sont avant tout un “grand n’importe quoi”. Un film relativement malsain dont seul un psychopathe pourrait en être l’auteur. Pourtant, le réalisateur a également réussi à intriguer de nombreuses personnes qui ont eu le courage de voir ses différents films, ce qui est mon cas et donc, me permet de défendre Tom Six d’une certaine manière.

Il faut se l’avouer, son imagination est débordante. Et si la vue de ce film vous est insurmontable, je vous défend de regarder A Serbian film (réalisé cette fois-ci par Srđan Spasojević) et qui, à coup sûr vous donnera l’envie de vomir. C’est d’ailleurs le seul film qui m’ai réellement donné un léger haut-le cœur. Si tu l’as vu et notamment la fin, tu comprendras particulièrement de quoi je parle.

Pourtant, Tom Six a réussi à réaliser son objectif : faire peur et provoquer un dégoût pour ceux qui le regardent. L’ultime objectif pour un réalisateur. Point de doute de ce côté, Tom Six le remporte haut la main. Votre refus de voir ses films est une véritable victoire pour lui. On entre donc dans la catégorie des films les plus traumatisants à voir, un éventuel challenge à faire éventuellement…

Ce que l’on en pense vraiment : 

Je le dis donc haut et fort : j’ai adoré la trilogie Human Centiped

Oui, Human Centiped : La trilogie est malsaine, gore à souhait, inquiétante… Mais cela fait d’elle une bonne trilogie qu’on le veuille ou non. Une trilogie qui a atteint son but dès le premier opus : inquiéter de nombreuses personnes pour son contenu. Victoire royale pour Tom Six !
Amateur de film particulier, vous trouverez sans le moindre doute votre bonheur dans cette trilogie.

lien vers l’article original : Ici

Rédactrice sur Le Geek Paresseux, un blog consacré à l’univers geek.